L’œuvre de Jean-Marie BIREBENT est singulière, entre pop art, BD, art brut,« graffiti art » ....

 

Elle est unique, inclassable, avec une forte identité .

 

L'artiste bien que très indépendant de tous courants artistiques se retrouve dans la philosophie du mouvement de la figuration libre deCombars, Ben, Di Rossa.......

 

Ses œuvres sont une représentation non académique de réalités figuratives détournées.

 

Il crée de manière décomplexée loin des repères conventionnels de la peinture.

 

Son esprit est un univers peuplé de références :

Salvado Dali, pour son imaginaire sans limite,

Juan Miro pour son minimalisme représentatif,

Pablo Picasso pour la force du trait et son éclectisme,

Victor Vasarely pour la puissance géométrique et colorée,

Pierre Soulages pour sa capacité à construire une image fantastique en déclinant et structurant des noirs.

 

Jean-Marie BIREBENT synthétise sa vision de l'art par cette phrase ;

« L'art c'est la liberté pour chacun de représenter ce qu'il imagine et le partager avec les autres »

 

La peinture de Jean-Marie BIREBENT peut paraître simpliste au premier abord, mais elle est très construite , elle est la résultante d'un travail autour de toutes ces influences et d'une fascination pour La Femme.

 

Loin des clichés sexistes, il les représente mystérieuses, lointaines, énigmatiques, envoûtantes, inaccessibles.

 

Il les « totémise » respectueusement.

 

De nombreuses œuvres ont des racines, et traduisent une réflexion plus profonde, par exemple :

 

L’œuvre « Madame Ubu » est un hommage à la folle époque Dada, à Marcel Duchamp, à sa sœur Suzanne ainsi qu'a tous les membres de ce mouvement, qui pour Jean-Marie BIREBENT, représente la libération de l'art des carcans académiques et permet à n'importe quel individu de créer quelles que soient ses connaissances , de transmettre ses visions et ses émotions sans code ni modèle.

On retrouve dans cette réflexion celle des artistes de la figuration libre avec l’œuvre de Ben « Tout est art »

 

                                                                                  Valentina KAOUCHINE

 

Oeuvres de trois des univers graphiques de Jean Marie BIREBENT.

 

Les womenhirs (femmes menhirs) résurgences fantastiques d'un passé local imaginaire.

 

Les Femmes aux yeux de chat Icônes graphiques "totémisées" avec leurs yeux et leur sourire énigmatiques.

 

Les nanas-tomiques étude minimaliste de la beauté envoûtante et émouvante du corps.

 

L'exposition présente 12 peintures acrylique sur toile, moyen et grand-format, tirées de ces univers

The work of Jean Marie BIREBENT is singular, between pop art, comics, art brut, "grafiti art" ....

She is unique, unclassifiable, with a strong identity.

The artist although very independent of all artistic currents is found in the philosophy of the movement of the free figuration of Combars, Ben, Di Rossa .......

His works are a non-academic representation of diverted figurative realities.

He creates uninhibitedly far from conventional benchmarks of painting.

His mind is a universe peopled with references:

Salvado Dali, for his limitless imagination,

Juan Miro for his representative minimalism,

Pablo Picasso for the strength of the line and its eclecticism,

Victor Vasarely for geometric and colorful power,

Pierre Soulages for his ability to build a fantastic image by declining and structuring blacks.

Jean Marie BIREBENT synthesizes his vision of art with this phrase;

"Art is the freedom for everyone to represent what they imagine and share it with others"

Jean Marie BIREBENT's painting may seem simplistic at first, but it is very constructed, it is the result of a work around all these influences and a fascination for The Woman.

Far from sexist clichés, he represents them mysterious, distant, enigmatic, haunting, inaccessible.

He "totems" them respectfully.

Many works have roots, and reflect a deeper reflection, for example:

The work "Madame Ubu" is a tribute to the crazy Dada era, to Marcel Duchamp, to his sister Suzanne and to all the members of this movement, who for Jean Marie BIREBENT, represents the liberation of the art of shackles academics and allows any individual to create whatever his knowledge, to convey his visions and emotions without code or model.

We find in this reflection that of artists of free figuration with the work of Ben "All is art"

 

                                                                                  Valentina KAOUC

Works from three of Jean Marie BIREBENT's graphic universes.

Womenhirs (menhirs women) fantastic resurgences of an imaginary local past.

Cat-Eyed Women Totemized graphic icons with enigmatic eyes and smile.

The "nana-tomic" minimalist study of the captivating and moving beauty of the body.

The exhibition presents 12 acrylic paintings on canvas, medium and large format, drawn from these universes